Ritva & Sheila

Les deux artistes racontent la transformation de la matière textile. De la fibre au tissage, du brin au réseau, du fil au cordage, du tissage à la toile, c’est l’histoire ancestrale du travail de cardage, de filature, de bobinage et de tissage qui se raconte en filigrane.

RITVA PUOTILA

Ritva Puotila est une Finlandaise qui fonde avec son fils Mikko en 1987, Woodnotes dont elle est la directrice artistique. Sa marque s’appuie sur le concept du fil et de papier tressé. Woodnotes propose une large gamme de textile d’intérieur (tapis, tapisserie, store etc…).

Les oeuvres de Ritva Puotila ont également une dimension écologique et étique, puisque les matériaux utilisés dans ses créations sont entièrement naturels. Ces tapis s’inscrivent dans l’art traditionnel Finlandais du nom de « Ryjy » et se sont vu récompensés par l’oscar, un prix français. En plus de ce prix, ses collections figurent dans des musées tel que le MoMA a New York, parmi la collection « architecture et design ».

Pour Ritva, le papier dispose d’une multitude de propriétés qui diffèrent totalement des autres fibres par sa légèreté, sa couleurs écru et sa luminosité. Elle confère au papier un nouveau statut et l’introduit dans l’univers du design textile.

Puotila_WB_org_z469_l

SHEILA HICKS

Sheila Hicks est une américaine du Middle West qui lors de ses voyages au Mexique s’initie aux techniques de tisserands indigènes.

Depuis les années 60, Sheila Hicks puise son inspiration dans le Bauhaus (courant des années 70) et son style oscille entre la tapisserie et la sculpture. En 1964, elle s’installe en France, dans la capitale, au cœur du quartier latin où se situe son atelier. Depuis, elle crée de monumentales œuvres textiles qui sont exposées dans le monde entier, comme l’impressionnant rideau de théâtre au Kiryu Cultural Center de Gumna au Japon en 2001.

Elle utilise pour ses créations des matériaux naturels tel que la laine, le coton et la soie. Au sain de ses panneaux, elle aime ajouter des pompons ou des tresses. Au travers de ses œuvres, Sheila Hicks incite le visiteur à l’interaction. Pour elle « le fil c’est le chemin, et tisser, c’est voyager ».

sheila-hicks-wallpaper-1

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s