Détournement par Jean Paul Gaultier

Jean Paul Gaultier  est né le 24 avril 1952. C’est un styliste ainsi qu’un grand couturier français fondateur de l’entreprise JPG. Sa première collection fût un échec commercial et c’est dans les années 1980 qu’il revient avec le soutien financier du groupe japonais Kashiyama. Cette fois-ci c’est un succès. Il est la figure principale d’une vague de jeunes amateurs qui révolutionnent la mode. Il renverse les conventions du vêtement en habillant les hommes en femmes, en bousculant le mouvement gay et fait défiler des « mannequins » qu’il croise dans la rue. Ses collections mêlent humour et détournement. Par exemple la marinière, qui est l’un des symboles de Jean Paul Gaultier, est présentée dès 1983 lors de sa première collection homme et lance la première jupe pour homme deux ans plus tard. En 1990, Jean Paul Gaultier créa le bustier conique pour Madonna lors de sa tournée Blond Ambition Tour. En 2004, il mène d’autres activités à son nom telles que la création de prêt à porter chez Hermès durant 6 ans. Il lance aussi des lignes complémentaires comme Junior Gaultier ou la ligne unisexe Gaultier ainsi qu’une luxueuse collection de lingerie avec le fabricant italien La Perla.

La marinière détournée par Jean Paul Gaultier :

A l’origine, un vêtement de marin est doté d’un col qui lui descend dans le haut du dos, les rayures étaient censées permettre de repérer un homme tombé à la mer. Pour les hommes d’équipage de la marine française, le vêtement obéissait à des règles strictes, fixées en 1858 : vingt-et-une raies bleues, larges de dix millimètres. La marinière, vêtement unisexe, devient robe du soir en 1997, dans la première collection haute couture Gaultier à Paris, et revient en 2000, se transformant en robe longue de tricot de soie bleu «navy» et ivoire, prolongée de plumes d’autruche laquées et brodées dans sa collection « Les Indes Galantes »

john-wayne.jpgjean_paul_gaultier_pictures_5868_north_400x_white.jpg

Le corset et la gaine détournées par Jean Paul Gaultier (1984):

Jean Paul Gaultier s’amuse des codes des genres avec audace. Il fait du corset, symbole historique d’oppression féminine, un accessoire de mode ultra sexy à la féminité exacerbée, caricaturale. Les seins deviennent de plus en plus coniques au fil des collections et se transforment en armes fatales. Le créateur encourage ainsi les femmes à s’emparer de leur identité et surtout, de leur sexualité. Les modèles qu’il dessinera pour le Blond Ambition Tour de Madonna en 1990 rajouteront une lecture bondage (arborant ces créations, ceinturée, sanglée).

culotte-gainante-sculptante-gaine-amincissante-bermuda-minceur-ventre-plat-.jpgCorset1878taille46_300gram.png

exposicao-retrospectiva-jean-paul-gaultier-paris-grand-palais-6.jpgLe-corset-de-Jean-Paul-Gaultier_exact435x580_p.jpg

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s